Accueil Agenda

Nos rencontres en cours

 

 Revue Phaéton

 Revue Phaéton

La Machine à Musique
Jeudi 24 Octobre 2019 à 18h30
Autour du nouveau numéro de la revue Phaéton

L'objectif de Phaéton est le décloisonnement et la diffusion de tous les savoirs. La dernière livraison de la revue propose notamment la contribution d'un botaniste, d'un économiste sur les traitements des déchets, d'un psychiatre sur le thème du double, un article sur Zabel Essayan, femme de lettres et militante arménienne, et sur un juste parmi les nations Eduardo Propper de Callejon, ou encore un billet sur la Convention des droits de l'enfant qui a 30 ans cette année.

Le cahier de poésie, dans sa partie thématique et patrimoniale, est consacré à l'animal avec en marge, un portrait-interview d'une peintre animalière et la participation pour le questionnaire de Proust de la torera Léa Vicens.

 

Rencontre en présence de membres du comité de lecture et de certains des contributeurs de ce numéro dont Juan Pedro de Basterrechea, Jean-Christophe Cabut, Véronique Goglin, et lectures de Concha Castillo et Suzanne Robert.

 

La rencontre sera animée par Pierre Landete, fondateur de la Revue Phaéton.

La Machine à Polar

La Machine à Polar

La Machine à Lire
Jeudi 24 Octobre 2019 à 20h
Avec Hervé Le Corre, Yan Lespoux et Olivier Pène

La Machine à Polar est de retour après la trève estivale. Quels polars lire en cette rentrée littéraire riche de nombreux titres ? Venez découvrir les conseils et les coups de coeur de nos spécialistes.

 

La rencontre sera animée par Hervé Le Corre, enseignant et auteur de nombreux romans (récompensé par le Prix Le Point du roman européen en 2014), Yan Lespoux, enseignant et responsable d'un blog sur le roman noir (encoredunoir) et Olivier Pène, libraire à La Machine à Lire.

Concert lecture - <em>Vivants Electriques</em>

Concert lecture - Vivants Electriques

La Machine à Musique
Samedi 26 Octobre 2019 à 18h
avec Etienne Rolin (Cor de basset et flute Bansouri), L'Etre Lambda (Guitare électrique et basse électroacoustique) et Donatien Garnier (Lecture)

Etienne Rolin, L'Etre Lambda et Donatien Garnier (Lecture) proposent un concert lecture en deux parties autour de deux livres de photographies : Noces ou les confins sauvages (sun/sun) de la photographe Hélène David et Fichtre (Rubiero Corporation) du photographe Alain Béguerie.

 

Dans la première partie, Confins sauvages, un cor de basset, une guitare électrique et une voix mettent en scène le travail d'Hélène David consacré aux falaises blanches meurtries par le soleil méditerranéen. Depuis la nuit des temps, le littoral sauvage est le lieu où dialoguent la mer, les bêtes et les hommes. Cet espace de porosités et de rencontres avec la nature méditeerranéenne a inspiré bestiaires et mythologie. Noces ou les confins sauvages, récit contemporain et fabuleux, raconte au fil des pages l'histoire d'un devenir commun, enchanté et vulnérable.

 

Dans la deuxième partie, Zone, Etienne Rolin à la flûte Bansouri et L'Etre Lambda à la basse électroacoustique accompagnent la lecture du texte de Donation Garnier écrit pour le livre d'Alain Béguerie. La ville s'étend. De plus en plus vite, de plus en plus loin. Les campagnes s'empoisonnent. Prise en étau par ces deux dynamiques, le naturel se réfugie dans les friches. Terrains mouvants, provisoires, où il se tient en réserve. Aux aguets. Patience vs accélération.

Nathalie Kaïd

Nathalie Kaïd

La Machine à Musique
Mardi 29 Octobre 2019 à 18h30
Autour du livre S'aimer tatouée publié aux éditions Nathalie Kaïd

Ce livre est le résultat d'un travail mené depuis plusieurs années auprès de femmes qui ont décidé de se faire tatouer. C'est en 2012 que Nathalie Kaïd a rencontré le tatouage avec le tatoueur et graffeur Matthieu Aka Crewer. Cela a été un vrai choc, une modification physique et psychique au point qu'elle envisage d'en couvrir entièrement son corps. Comment nait l'envie d'être tatouée ? Est-ce un outil de construction de soi ? Un moyen de raconter son histoire ? De s'affirmer ? Les entretiens réalisés par Nathalie Kaïd permettent de comprendre les motivations et le cheminement de ces femmes qui ont décidé de se livrer. Un autre regard sur la féminité.

 

Nathalie Kaïd est photographe et directrice artistique à l'Atelier d'éco Solidaire, une association de recyclage créatif.

Caryl Férey

Caryl Férey

La Machine à Musique
Mercredi 30 Octobre 2019 à 18h30
Autour du livre Paz publié aux éditions Gallimard

La guerre civile a pris fin en Colombie et un accord de paix a été signé entre les FARC, les narcotrafiquants et le gouvernement. Pourtant, plusieurs massacres ont lieu dans le pays qui rappellent ceux des pires heures de la Violencia. Le chef de la police criminelle, Lautaro Bagader, fils du procureur Saul Bagader proche de l'ancien président Uribe, mène l'enquête. Qui doit-il soupçonner ? Ceux qui veulent en finir avec la paix ? Cette enquête le conduira à revenir sur sa propre histoire familiale. Caryl Férey dresse le portrait d'une Colombie rongée par la corruption et la violence et où la pauvreté fait des ravages. Une tragédie familiale sur fond de guérilla !

 

Depuis Zulu (Gallimard, 2008, Grand prix de la littérature policière et Grand prix des lectrices Elle policier, Prix des Lecteurs Quais du polar 2009 ; Grand Prix du Roman Noir Français 2009 ; Prix Mystère de la critique 2009), Caryl Férey s'est imposé comme l'un des meilleurs auteurs de thriller. Il a publié de nombreux romans dont Mapuche (Gallimard, 2012, Prix Landerneau Polar 2012; Prix Ténébris 2013), Les Nuits de San Francisco (Flammarion, 2014), Condor (Gallimard, 2016).

Le Labo du chanteur

Le Labo du chanteur

La Machine à Musique
Samedi 02 Novembre 2019 à 17h
Thomas Dolié (baryton) et Alexis Descharmes (violoncelle)- Schubert et Borodin

 

Le Labo du chanteur Le Labo du chanteur revient pour la deuxième saison. Il réunit des artistes, notamment bordelais, et invite le public à découvrir le travail de préparation de l'interprète. Initié par le baryton Thomas Dolié et le pianiste Anthony Sycamore, il vise à faire connaître un répertoire souvent mal connu mais cher aux interprètes invités. Pour cette première rencontre de novembre, le Labo du chanteur invite le baryton Thomas Dollé et le violoncelliste Alexis Descharmes pour des duos vois et violoncelle de Schubert et de Borodin.

 

Natif de Bordeaux, Thomas Dolié a étudié au Conservatoire national de Région de Bordeaux puis au CNIPAL de Marseille. Récompensé aux Victoires de la musique 2008 dans la catégorie Révélation artiste lyrique, il poursuit un riche parcours artistique, mêlant opéra et répertoire de concert.

 

Sélectionné en 2008 par le magazine Diapason pour représenter le violoncelle français, avec une dizaine de collègues de sa génération, Alexis Descharmes est un ambassadeur actif de nombreux répertoires pour violoncelle. Formé au Conservatoire de Paris, il intègre en 1998 l'ensemble Court-circuit et collabore régulièrement avec l'IRCAM et avec l'Ensemble intercontemporain. En 2006 il rejoint l'orchestre de l'Opéra national de Paris, tout en poursuivant une activité soutenue dans le répertoire actuel.

Jean Mattern

Jean Mattern

La Machine à Musique
Mardi 05 Novembre 2019 à 18h30
Autour du livre Une vue exceptionnelle publié aux éditions Sabine Wespieser.

 

David a quitté Londres pour Paris lorsque la femme dont il s'apprêtait à adopter le fils l'a quitté. C'est dans cette ville qu'il a rencontré Emile, un jeune interne. 25 ans plus tard, ils vivent toujours ensemble dans cet appartement à la vue exceptionnelle sur la Seine. Emile est devenu neurochirurgien tandis que David se consacre à l'écriture de biographies de musiciens oubliés. Cependant, ce dernier n'a jamais oublié son désir d'enfant. Le passé ressurgit dans leur vie lorsqu'Emile doit soigner celui qui aurait du devenir le fils adoptif de David. Que faire de cette rencontre ?

Dans une écriture délicate et sensuelle, Jean Mattern fait ressurgir le tourment intérieur de ses personnages et interroge ces vies qui auraient pu être possible si le destin en avait décidé autrement.

 

Responsable du domaine étranger aux éditions Grasset, Jean Mattern a publié plusieurs romans dont Les bains de Kiraly (Sabine Wespieser, 2008), De lait et de miel (Sabine Wespiser, 2010), Simon Weber (Sabine Wespieser, 2012), Septembre (Gallimard, 2015) et Le bleu du lac (Sabine Wespieser, 2018).

 

Rencontre animée par Pierre Mazet

Boustrophédon #46

Boustrophédon #46

La Machine à Musique
Mercredi 06 Novembre 2019 à 18h30 
Carine Tarin

Exposition du 5 au 30 novembre.

Ken et Charlotte Canat

Ken et Charlotte Canat

La Machine à Musique
Jeudi 07 Novembre 2019 à 18h30
Autour du livre Syriens en regards publié aux éditions Passiflore

 

En sept années de guerre, six millions trois cent mille Syriens ont quitté leur pays pour échapper à la violence quotidienne. Ce pays est tristement devenu l'un des premiers producteurs de réfugiés. Une ville comme Bordeaux en accueille chaque année plusieurs centaines qui y vivent, survivent comme ils peuvent. A travers vingt et un portraits, Charlotte Canat et Ken nous font découvrir leur parcours de vie, de la Syrie qu'ils ont fui à la France où ils espèrent retrouver les conditions d'une vie digne et sécurisante. Ce sont des hommes et des femmes de tout âge, de toute religion ou appartenance politique. Un livre qui permet de toucher du doigt leurs souffrances, leurs rêves et leurs difficultés.

 

Charlotte Canat est juriste spécialisée en droit d'asile. Elle a travaillé auprès de la Cour nationale du droit d'asile et de l'Office français de l'immigration et de l'intégration avant de se consacrer à l'écriture.

Ken Wong-Youk-Hong est photographe et connu pour sa page Facebook L'œil de Ken et ses portraits de SDF présentés dans de nombreuses expositions et repris dans Comme une ombre dans la ville publié aux éditions Passiflore (2016).

 

Rencontre animée par Pascale Dewambrechies

La Ronde - Atelier d'écriture

La Ronde - Atelier d'écriture

La Machine à Musique
Vendredi 08 Novembre 2019 à 18h30
Atelier animé par Renaud Borderie

Nouvelle séance de La Ronde, atelier d'écriture mensuel en lien avec les rencontres littéraires, musicales et en écho avec les oeuvres que défendent les disquaires et les libraires de La Machine à Lire et de La Machine à Musique Lignerolles.

 

Auteur, metteur en scène au sein du Collectif jesuisnoirdemonde, Renaud Borderie anime également des ateliers d'écriture, de théâtre et des formations en techniques de communication. Il est l'auteur notamment de Tout semblait calme (Confluences, 2006), Rencontres sportives à Lormont (Confluences, 2013), Flappers (L'Ire des Marges, 2013), De l'eau jusqu'à la taille (L'Ire des Marges, 2014).

 

Renseignements, tarifs et inscriptions : renaudborderie@gmail.com - 0617679002.

Anne Pauly - Festival Ritournelles

Anne Pauly - Festival Ritournelles

La Machine à Musique
Samedi 09 Novembre 2019 à 11h
Autour du livre Avant que j'oublie publié aux éditions Verdier

 

Unijambiste, alcoolique, parfois violent et attiré par les ouvrages de spiritualité orientale, Jean-Pierre Pauly était un homme dont la réputation n'était pas très bonne. A sa mort, Anne et son frère doivent organiser les obsèques, liquider la maison avec tout son contenu. Cette maison délabrée devient, pour sa fille, un réseau de signes, de souvenirs qui remontent à la surface jusqu'à la découverte d'une lettre qui dit toute la vérité sur ce père avec lequel les relations ont été difficiles. Anne Pauly, dans ce roman où les souvenirs passent par le prisme de la littérature, révèle l'ambivalence des sentiments. L'exercice de deuil n'est pas facile. Ecrire sur lui, sur ce gros déglingo comme elle l'appelait, n'est pas facile, c'est dévoiler une vérité qu'il a caché et admettre des sentiments refoulés. Un livre qui résonne comme une réconciliation.

 

Anne Pauly vit et travaille à Paris. Avant que j'oublie est son premier roman, il a reçu le prix Envoyé par la Poste.

 

Rencontre proposée dans le cadre du Festival Ritournelles, animée par Claude Chambard

Le Labo du chanteur

Le Labo du chanteur

La Machine à Musique
Samedi 09 Novembre 2019 à 17h
Gaëlle Flores (contralto), Séverine Tivet (soprano) et Anthony Sycamore (piano) - Berlioz

 

Le Labo du chanteur revient pour la deuxième saison. Il réunit des artistes, notamment bordelais, et invite le public à découvrir le travail de préparation de l'interprète. Initié par le baryton Thomas Dolié et le pianiste Anthony Sycamore, il vise à faire connaître un répertoire souvent mal connu mais cher aux interprètes invités.

 

Cette deuxième rencontre de novembre réunit la contralto Gaëlle Florès et la soprano Séverine Tinet accompagnées au piano par Anthony Sycamore pour des extraits de Béatrice et Bénédict, un opéra comique de Berlioz librement inspiré de la pièce de Shakespeare Beaucoup de bruit pour rien et pour la mélodie La mort d'Ophélie qui est la deuxième partie de Tristia, un triptyque que Berlioz composa en s'inspirant d'Hamlet.

 

Formée au CNR de Bordeaux, Gaëlle Florès a d'abord été engagée comme artiste du Choeur supplémentaire à l'Opéra National de Bordeaux dans différents ouvrages avant de devenir membre titulaire en novembre 2001. Elle se produit également comme soliste.

Séverine Tinet est artiste du Choeur de l'Opéra National de Bordeaux.  

Cécile Coulon

Cécile Coulon

La Machine à Musique
Mercredi 13 Novembre 2019 à 18h30
Autour du livre Une bête au paradis publié aux éditions L'Iconoclaste

 

Depuis qu'elle a perdu sa fille et son gendre dans un accident de voiture, Emilienne élève seule ses deux petits enfants, Blanche et Gabriel, dans sa ferme, le Paradis. Femme forte, elle vit pour sa terre et ses bêtes qu'elle n'a jamais quittées. A l'adolescence, Blanche connaît avec Alexandre son premier amour mais à 18 ans, elle refusera de le suivre, ne voulant pas abandonner sa grand-mère, ni le Paradis. 12 ans plus tard, après avoir gagné de l'argent en Nouvelle-Zélande, Alexandre revient. Le temps de la passion, de la vengeance. Céline Coulon nous plonge dans un univers sensuel et brutal et nous fait pénétrer dans l'âpreté d'un monde rural qui peine à survivre. Magistral !

 

Née en 1990, Céline Coulon a déjà publié 6 romans dont Méfiez-vous des enfants sages (Viviane Hamy, 2010), Le roi n'a pas sommeil (Viviane Hamy, 2012), Trois saisons d'orage (Viviane Hamy, 2017, Prix des Libraires), deux essais et un recueil de poésie, Les ronces (Le Castor Astral, 2011, Prix Apollinaire).

James Ellroy

James Ellroy

La Machine à Lire
Vendredi 15 Novembre 2019 à 18h
Autour du livre La tempête qui vient publié aux éditions Rivages

 

Los Angeles est encore sous le choc de l'attaque de Pearl Harbor et les Américains d'origine japonaise sont massivement arrêtés. Tandis que des pluies torrentielles tombent sur la ville, un cadavre est découvert dans Griffith Park à l'occasion d'un glissement de terrain. C'est le début du chaos entre un incendie criminel et un braquage de grande ampleur qui refait surface. James Ellroy convoque de nombreux personnages, nazis surexcités, espions, trafiquants de drogue, flics corrompus, call girl, dans ce deuxième tome du Nouveau Quatuor de Los Angeles, l'occasion de retrouver le redoutable Dudley Smith du LAPD. "C'est à la fois un roman policier, d'espionnage, historique sur la véritable Amérique, fondée sur le crime. On y croise des flics corrompus, de la drogue, des personnages tragiques, des femmes magnifiques, des amours troublantes et troublées" confie François Guérif, son éditeur français. Un événement à ne pas manquer !

 

Ecrivain et scénariste américain, James Ellroy a connu le succès avec le Quatuor de Los Angeles dont font partie Le Dahlia noir et L.A. Confidential, puis sa trilogie Underworld USA qui retrace son histoire des États-Unis de 1958 à 1973, ainsi que son récit autobiographique Ma part d'ombre. Perfidia est le premier tome du nouveau Quatuor de Los Angeles qui se déroule dans les années 40. Tous ses livres sont publiés aux éditions Rivages et certains ont été adaptés au cinéma.

 

Rencontre animée par Hervé Le Corre

Frédérique Fogel

Frédérique Fogel

La Machine à Musique
Samedi 16 Novembre 2019 à 11h
Autour du livre Parenté sans papiers publié aux éditions Dépaysage

Comment les personnes sans papiers font-elles famille dans l'incertitude de leur situation ? Comment parlent-elles de la parenté ? Depuis 10 ans, Frédérique Fogel les accompagne dans leur quotidien et restitue, dans ce livre, leur expérience vécue dans le dédale des multiples démarches administratives. La France est en tête des pays d'Europe pour la migration familiale mais sa législation ne fait que compliquer ou retarder les rapprochements, séparant la situation des enfants nés hors ou en France, subordonnant l'autorisation d'un titre de séjour à des conditions de ressources. Autant d'exigences administratives et de normes qui ne peuvent que nuire à une bonne intégration. Une contribution indispensable à une anthropologie des migrants qui attendent leur régularisation au nom de leur vie privée et familiale !

 

Anthropologue, spécialiste des questions de parenté en contexte migratoire, Frédérique Fogel a notamment enquêté en Nubie égyptienne et en région parisienne. Membre du Réseau éducation sans frontières, elle est directrice de recherche au CNRS.

 

Rencontre animée par Claire Mestre

Guillaume Duprat - Séance de dédicace

Guillaume Duprat - Séance de dédicace

La Machine à Lire
Samedi 16 Novembre 2019 à 16h
Séance de dédicace du livre Dans la peau des monstres publié aux éditions Saltimbanque

Colère, amour, déception, vengeance, peur... Les créatures les plus monstrueuses de notre culture peuvent aussi ressentir comme nous de véritables émotions. Pour les connaître, rien de mieux que de se glisser dans leur peau. En soulevant des flaps, le lecteur découvre ce qui fait trembler le Yéti, la révolte de Frankenstein, la fureur de Ravana ou encore le coup de foudre du dragon d'Enoshima. 12 histoires racontées et illustrées par Guillaume Duprat qui présente ces monstres et notamment un épisode de leur vie. Quand les monstres se racontent eux-mêmes !

 

Auteur et illustrateur, Guillaume Duprat puise ses références dans la mythologie, l'anthropologie, l'histoire des sciences et des religions et de l'art pour redonner vie à des représentations du cosmos anciennes ou méconnues. Il est l'auteur de Le Livre des Terres imaginées (Seuil, 2008), Cosmos, une histoire du ciel (avec Leila Haddad, Seuil, 2009), Zooptique ? Imagine ce que les animaux voient (Seuil, 2013), Univers des mondes grecs aux multivers (Saltimbanque, 2018).

Duo Palissandre

Duo Palissandre

La Machine à Musique
Samedi 16 Novembre 2019 à 18h
Concert dédicace de guitare classique. De Rameau à Fauré

Formé depuis 1998 par deux guitaristes bordelais, Vanessa Dartier et Yann Dufresne, le Duo Palissandre est l'un des plus fervents ambassadeurs français du répertoire pour deux guitares. Finaliste des concours internationaux de la FNAPEC, de l'Île de Ré et de Montélimar, ils remportent le concours international de guitare José de Azpiazu en 2002 à San Sebastian puis celui de l'UFAM en 2004 à Paris.

A l'occasion de la sortie de leur dernier album Mosaïque (Paraty) dédié à la musique française pour deux guitares, le duo Palissandre interprétera des œuvres originales et transcriptions de Rameau, Lhoyer, Fauré, Debussy et Petit.

Rencontre et dédicace de CD à l'issue du concert.

Sylvie Germain, Kaouther Adimi

Sylvie Germain, Kaouther Adimi

La Machine à Lire
Dimanche 17 Novembre 2019 à 11h30
Rencontre avec Sylvie Germain et Kaouther Adimi Festival des littératures du monde - 16e édition, du 13 au 24 novembre 2019

Lettres du monde - L’usage du monde

« Notre belle planète bleue serait-elle en train de perdre la boule ? Crise sociale, racisme, homophobie, écologie bafouée, inégalités flagrantes... violences et guerres rythment notre quotidien. Que faisons-nous de notre monde ? Que faisons-nous de nous-mêmes ? Face à ce déluge d’incertitudes, de peurs, de repli sur soi, de cynisme rampant, le festival Lettres du monde réaffirme son engagement : dire haut et fort que la littérature peut nous sauver, nous donner le goût de l’autre, le goût du bonheur. Écrire et lire, deux mots pour une même aventure : vaincre notre désarroi, notre solitude. Les livres sont des appels d’air, mieux, des chants de liberté. Ils sont là pour réenchanter la vie, lui donner sens. Dans un joyeux esprit de découvertes, de partage d’enthousiasmes, nous vous convions à la rencontre d’écrivains d’ailleurs et d’ici qui ne se résignent pas : elles et ils nous racontent des histoires d’amour et de luttes, de dignité et de paix reconquises. » Martine Laval

 

C'est en se mettant se protégeant d'une averse dans un abribus que Nathan tombe sur l'annonce, parmi de nombreux papiers, de la disparition d'un homme d'un hôpital. Il s'agit de Gavril, un musicien de rue, inventeur d'instruments à vent et de mots, qu'il a connu dans son enfance, rompant sa solitude avant qu'ils ne soient séparés il y a 30 ans. Nathan décide alors de le retrouver et découvre, à cette occasion, le passé de son ami, les épreuves traversées en Roumanie. L'occasion d'un retour aussi sur sa propre vie. Sylvie Germain raconte dans ce livre oscillant entre mélancolie et poésie une belle histoire d'amitié.

 

Sylvie Germain est l'auteure d'une œuvre important couronnée par de nombreuses récompenses littéraires. On lui doit notamment Jours de colère (Gallimard, 1989, prix Femina), Magnus (Albin Michel, 2005, prix Goncourt des lycéens), Petites scènes capitales (Albin Michel, 2013), A la table des hommes (Albin Michel, 2015). Elle a reçu en 2012 le Grand Prix SGDL de littérature pour l'ensemble de son œuvre.

 

Dans la banlieue d'Alger, à Dehly-Brahim, les enfants de la cité ont fait d'une parcelle abandonnée leur terrain de football jusqu'au jour où deux généraux descendent de leur limousine pour contempler ce terrain qu'ils ont acheté pour faire construire leurs villas. Chassés par les enfants aidés d'Adila, une héroïne de la guerre d'indépendance, ils portent plainte contre eux. Commencent alors les arrestations et les interrogatoires, chaque parent œuvrant pour leur libération. L'affaire est médiatisée et les enfants engagent une action de résistance qui embarrasse le pouvoir. Comment en sortir ? Kaouther Adimi dresse le portrait d'une Algérie corrompue, hantée par son passé où une partie de la population aspire à la démocratie. Une ode au courage de la jeunesse.

 

Auteure de nouvelles et de romans, Kaouther Adimi a publié L'envers des autres (Actes Sud, 2011, prix de la vocation), Des pierres dans ma poche (Seuil, 2016) et Nos richesses (Seuil, 2017).

 

La rencontre est proposée dans le cadre de la nouvelle édition du Festival Lettres du Monde.

 

Patrick Chamoiseau

Patrick Chamoiseau

La Machine à Lire
Dimanche 17 Novembre 2019 à 15h
Rencontre avec Patrick Chamoiseau - Festival des littératures du monde 16e édition, du 13 au 24 novembre 2019

Lettres du monde - L’usage du monde

« Notre belle planète bleue serait-elle en train de perdre la boule ? Crise sociale, racisme, homophobie, écologie bafouée, inégalités flagrantes... violences et guerres rythment notre quotidien. Que faisons-nous de notre monde ? Que faisons-nous de nous-mêmes ? Face à ce déluge d’incertitudes, de peurs, de repli sur soi, de cynisme rampant, le festival Lettres du monde réaffirme son engagement : dire haut et fort que la littérature peut nous sauver, nous donner le goût de l’autre, le goût du bonheur. Écrire et lire, deux mots pour une même aventure : vaincre notre désarroi, notre solitude. Les livres sont des appels d’air, mieux, des chants de liberté. Ils sont là pour réenchanter la vie, lui donner sens. Dans un joyeux esprit de découvertes, de partage d’enthousiasmes, nous vous convions à la rencontre d’écrivains d’ailleurs et d’ici qui ne se résignent pas : elles et ils nous racontent des histoires d’amour et de luttes, de dignité et de paix reconquises. » Martine Laval

 

Né à la Martinique, Patrick Chamoiseau s'intéresse aux formes culturelles en voie de disparition de son île natale comme les djobeurs du marché de Fort-de-France et les vieux conteurs ainsi qu'au dynamisme de sa première langue, le créole, langue qu'il a dû abandonner au moment de ses études primaires.

 

Auteur de romans, d'essais, de contes, il devient un des théoriciens actuels de la créolité. Avec Edouard Glissant, il développe le concept de mondialité qui plaide pour une ouverture des cultures mais dans le respect et la protection de l'imaginaire et de la culture des peuples. Il est notamment l'auteur de Texaco (Gallimard, 1992, prix Goncourt), L'Esclave vieil homme et le molosse (avec un entre-dire d'Édouard Glissant, Gallimard, 1997), Un dimanche au cachot (Gallimard, 2007,prix du Livre RFO 2008), Les neuf consciences de Malfini (Gallimard, 2009, prix Critiques Libres 2012), Le mystère de l'absence (Seuil, 2016), J'ai toujours aimé la nuit (Sonatine, 2017). Il a également écrit pour le cinéma.

 

La rencontre est proposée dans le cadre du Festival Lettres du Monde.

Joseph Ponthus

Joseph Ponthus

La Machine à Musique
Vendredi 22 Novembre 2019 à 18h30 
Rencontre Lettre du Monde autour du livre A la ligne publié aux éditions La Table Ronde

 Jusqu'où peut-on supporter l'aliénation ? Abandonnant son métier de travailleur social pour suivre sa femme en Bretagne, Joseph Ponthus a dû accepter des boulots dans des conserveries de poissons et un abattoir. Il raconte la répétition des gestes, les cadences infernales, les horaires changeant, la fatigue du corps mais aussi les relations de travail. Jour après jour la chaîne et sa monotonie lancinante. Un tableau social sans concession du monde de l'usine et de ses travailleurs où l'évocation de la littérature et des chanteurs sont ses seules échappatoires. Joseph Ponthus a choisi une narration sans ponctuation et scandée qui rappelle une ligne de chaine qui ne s'arrête jamais. "J'écris comme je travaille À la chaîne À la ligne"

 

Après avoir exercé pendant plus de 10 ans comme éducateur spécialisé dans la banlieue parisienne, il a notamment dirigé et publié Nous.... La Cité (éditions Zones, 2012). A la ligne est son premier roman. Il a reçu le Grand Prix RTL Lire.

 

La rencontre est proposée dans le cadre du Festival Lettres du Monde.

Anne-Marie Cocula

Anne-Marie Cocula

La Machine à Musique
Samedi 23 Novembre 2019 à 11h
Séminaire du Champ lacanien

L'expérience, qu'elle soit acquise de façon sensible ou par une longue pratique dans un domaine, exige de celui qui s'en réclame ou s'en autorise, un effort d'élaboration qui permet l'extraction de l'essentiel d'un savoir et d'un savoir-faire. Cet effort d'élaboration relève d'une position éthique. Comment transmettre ce coeur de l'expérience ? Ce qui se transmet au bout du compte est plutôt difficile à cerner car il y a un écart entre l'intention de transmission et ce qu'il en reste. L'imprévisible, l'incomplétude et même l'intransmissible sont au centre de la démarche.

 

Pour en parler, Marie-Noëlle Laville et Sybille Guilhem invitent Anne-Marie Cocula. Professeure d'histoire moderne à l'université Bordeaux-Montaigne dont elle a assuré la présidence de 1994 à 1999, elle est spécialiste de l'histoire de la Dordogne et du Périgord, domaine auquel elle a consacré de nombreux ouvrages dont Bergerac : histoire en images (éd. Dossiers d'Aquitaine, 2013), Histoire de Périgueux (éd. Fanlac, 2011), Montaigne : les années politiques 'éd. Confluences, 2011), Etienne de La Boétie et le destin du Discours de la servitude volontaire ( éd. Classiques Garnier, 2018). Après avoir été vice-présidente du conseil régional d'Aquitaine, elle est aujourd'hui présidente du Centre François Mauriac Malagar.

Le Labo du chanteur

Le Labo du chanteur

La Machine à Musique
Samedi 23 Novembre 2019 à 17h
Julie Pasturaud (mezzo soprano) et Anthony Sycamore (piano) - Massenet

 Le Labo du chanteur revient pour la deuxième saison. Il réunit des artistes, notamment bordelais, et invite le public à découvrir le travail de préparation de l'interprète. Initié par le baryton Thomas Dolié et le pianiste Anthony Sycamore, il vise à faire connaître un répertoire souvent mal connu mais cher aux interprètes invités.

 

Le Labo du chanteur invite Julie Pasturaud, accompagnée au piano par Anthony Sycamore, qui présentera l'opéra Cendrillon de Massenet, et notamment le personnage de Madame de la Haltière. Ce conte de fées en quatre actes et six tableaux composé par Jules Massenet (1842-1912) est injustement tombée dans l'oubli, à l'exception des Etats-Unis où il a continué à être interprété.

 

Formée à la prestigieuse Guildhall School of Music and Drama de Londres, Julie Pasturaud est diplômée d'un Master en Musique et d'un perfectionnement en classe d'Opéra. Elle a fait ses débuts au Festival de Glyndebourne dans le rôle de Dama/Macbeth de Verdi, dirigé par Vladimir Jurowski et mis en scène par Richard Jones. Sa carrière l'a conduite dans les plus prestigieuses maisons d'Opéra et lui a permis de collaborer avec des chefs d'orchestre de renom.

Aleph atelier d'écriture

Aleph atelier d'écriture

La Machine à Lire
Lundi 25 Novembre 2019 à 11h
Animé par Arlette Mondon-Neycensas

Lecture d’extraits, proposition d’écriture, retours, échanges sur le livre. Si la littérature contemporaine et les ateliers d’écriture vous intéressent, l’Atelier ouvert pourrait vous passionner…

 

Animé par Arlette Mondon-Neycensas, formatrice en écriture littéraire.

Inscription : amondon@aleph-ecriture.fr, participation : 15€

 

 

Pour vous incrire c'est par ici.

Jeanne Benameur

Jeanne Benameur

La Machine à Lire
Mardi 26 Novembre 2019 à 18h30*
Autour du livre Ceux qui partent publié aux éditions Actes Sud

 Sur Ellis Island en 1910, les migrants à peine débarqués attendent de passer les contrôles. Dans cette zone de transit, le temps d'un jour et une nuit, plusieurs destins se croisent : celui d'Esther, l'Arménienne stigmatisée par le massacre des siens, de Gabor le Gitan, qui fuit avec son clan la persécution en Europe, d'Emilia et son père Donato, Italiens aisés qui ont choisi l'exil pour survivre à un deuil, d'Hazel la prostituée qui prépare sa nouvelle vie. Tous attendent sous l'œil d'Andrew un photographe que les migrants fascinent, un Américain de la seconde génération qui est à la recherche de ses propres racines. Jeanne Benameur poursuit, dans ce roman introspectif à l'écriture sensible, son travail sur ceux qui décident de partir. Un hommage au courage de ces femmes et ces hommes qui ont tout quitté dans l'espoir d'une vie meilleure.

 

Romancière, poète, Jeanne Benameur est l'auteure de plusieurs romans récompensés par des prix littéraires dont Les demeurées (Denoël, 2000), Les reliques(Denoël, 2005), Les insurrections singulières Actes Sud, 2011), Profanes (Actes Sud, 2013), Otages intimes (Actes Sud, 2015), L'enfant qui (Actes Sud, 2017). Elle écrit également pour la jeunesse et le théâtre.

 

Rencontre animée par Pierre Mazet

Anne-Sophie Novel

Anne-Sophie Novel

La Machine à Musique
Jeudi 28 Novembre 2019 à 18h30
Autour du livre Les médias, le monde et nous publié aux éditions Actes Sud

Les médias souffrent depuis des années d'une mauvaise image, suspectés de mentir, de manipuler l'opinion publique ou d'être au service du pouvoir politique et économique. Cependant, l'accès à l'information est plus que jamais indispensable, ne serait-ce que pour bien comprendre les enjeux de notre temps. Comment réconcilier les médias et les citoyens ? Comment renouveler le métier de journaliste ? Anne-Sophie Novel propose des pistes dans ce livre tout en explorant notre rapport aux médias qui ne peut se limiter à la simple consommation d'informations. Cela passe notamment par un travail commun mené par les journalistes et le public.

 

Economiste de formation, Anne-Sophie Novel travaille comme journaliste free-lance spécialisée dans les alternatives écologiques. Elle collabore avec Le Monde, Le 1, Public Sénat, Reporters sans frontières, France TV. Elle vient de réaliser son premier film documentaire Les médias, le monde et moi.

Le Labo du chanteur

Le Labo du chanteur

La Machine à Musique
Samedi 30 Novembre 2019 à 17h
Sébastien Guèze (ténor) et Anthony Sycamore (piano) - mélodies françaises et Puccini

 Le Labo du chanteur revient pour la deuxième saison. Il réunit des artistes, notamment bordelais, et invite le public à découvrir le travail de préparation de l'interprète. Initié par le baryton Thomas Dolié et le pianiste Anthony Sycamore, il vise à faire connaître un répertoire souvent mal connu mais cher aux interprètes invités

 

Pour cette dernière rencontre de novembre, le Labo du chanteur invite le ténor Sébastien Guèze qui, accompagné au piano par Anthony Sycamore, interprètera des mélodies françaises et Madame Butterfly, de Puccini.

 

Après avoir étudié le chant au Conservatoire de Nîmes, Sébastien Guèze a intégré le Conservatoire National Supérieur de Musique et de Danse de Paris. Il débute sa carrière en 2005 en Haroun dans Djamileh de Bizet au Théâtre Impérial de Compiègne. La même année, il apparaît à l'Opéra de Marseille dans La Traviata de Verdi. Depuis 2008, il mène, à côté des scènes lyriques françaises, une carrière internationale.

Livraison express à vélo

Livraison express à vélo

dans Bordeaux intra-muros
Livraison colissimo

Livraison colissimo

frais de port forfaitaires
PAIEMENT SECURISE

PAIEMENT SECURISE

BNP PARIBAS
Expédition 24/48h

Expédition 24/48h

pour les livres en stock
8 place du Parlement 33000 Bordeaux
05 56 48 03 87

lundi de 14h à 20h

mardi au samedi de 10h à 20h

Suivez-nous

Facebook Twitter Instagram

Accueil

Les Machines

Coups de cœur

Actualité

Contact

Dossiers

Agenda

Le Wok

Nouveautés